Les Maladies Karmiques

Lorsqu’on est amené à soulever le coin du voile du Temps, on ne sait jamais exactement à quoi s’attendre… Et lorsque ce coin amène à l’écriture d’un livre, on est généralement loin de se douter que ce livre en appellera un autre. Ainsi en a-t-il souvent été en ce qui me concerne. Dès que l’on suit la trajectoire inscrite en soi, on est tôt ou tard invité à comprendre qu’il y a une logique à cet état de fait. Ce qu’on appelle globalement la Connaissance se déploie en effet comme un éventail dont les plis s’engendreraient les uns les autres, à l’infini.

C’est le phénomène qui s’est produit avec la rédaction de “La méthode du Maître”, un manuel pratique qui se présente tel un développement et un approfondissement de l’une des composantes d’un de mes précédents ouvrages, “Ainsi soignaient-ils”.

“Ainsi soignaient-ils”, consacré aux thérapies d’origine égyptienne et essénienne, révélait en effet sur quelques pages les grandes lignes d’une méthode de purification des chakras telle qu’elle fut enseignée par le Christ à un cercle très restreint de disciples.

J’aurais pu m’en tenir là dans la retranscription de cette pratique de ¨travail sur soi¨, cependant il m’a fallu me rendre à l’évidence : l’ensemble des exercices qui la composent interpellaient beaucoup de ceux qui la découvraient et demandait, de ce fait, à être approfondie.

Il est indéniable, je crois, que nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir incarner avec davantage de force qu’autrefois les enseignements susceptibles d’induire en nous une véritable transformation. En résumé, la foule de ceux qui aspirent à passer à l’action sur le chemin de leur propre réforme – corps, âme et esprit confondus – ne fait que croître. On ne se contente plus seulement de mots, on veut agir… C’est un bonheur que de constater cela car nous en sommes à un de ces moments de l’histoire de notre humanité où la quête de l’expérience spirituelle et d’une authentique métamorphose ne sont plus les bouffées de lumière que seuls quelques rares privilégiés avaient auparavant l’opportunité ou la force de recueillir. Derrière tous ses drames et ses désordres, notre époque est celle d’une urgence vitale perçue de plus en plus nettement par un nombre grandissant.

Répondre à cette urgence est la seule raison d’être de “La méthode du Maître”. Voilà pourquoi j’ai voulu sans plus attendre témoigner avec davantage d’intensité de la valeur et de la profondeur d’une pratique de purification qui nous vient de Celui qui a marqué à jamais notre monde.

En témoigner avec une intensité accrue cela signifie non seulement la replacer au sein des détails significatifs de son contexte de l’époque mais aussi en faire comprendre le fonctionnement.

Bien souvent, lorsqu’on pratique une méthode de méditation ou de nettoyage des corps subtils, on met en œuvre des exercices sans trop savoir pourquoi et comment ceux-ci sont sensés agir sur nous. L’une de particularités du Maître Jésus, c’est qu’Il entrait, quant à Lui, dans l’explication des mécanismes subtils sur lesquels ses exercices s’appuyaient. C’est cet aspect-là de son enseignement que je me suis appliqué à retransmettre à travers les pages de “La méthode du Maître”. Il s’agit d’un aspect qui touche simultanément l’équilibre de notre corps physique, de notre univers émotionnel et de note activité mentale.

Chacun des huit exercices qui constituent la matière de ce livre est donc repris en détails avec ses articulations et des indications concernant les déplacements et les modifications de l’énergie de vie dans notre corps.

Que se passe-t-il si nous plaçons la main de telle façon plutôt que de telle autre ? Quelle est l’incidence de telle visualisation sur nos corps subtils ? Qu’arrive-t-il également si nous respirons en faisant racler l’air dans notre arrière-gorge ou encore si nous émettons tel son ? Autant de questions et de réponses que le Maître Jéshua s’est plu à aborder dans ses enseignements secrets et dont ce nouveau manuel tente aujourd’hui de se faire l’écho, le plus fidèlement possible.

Les informations que je me suis appliqué à restituer proposent en conséquence un travail spécifique au niveau de la santé globale de l’être, corps, âme et esprit en incessante interaction. Il s’agit d’un travail que chacun peut accomplir à son rythme, sans qu’il soit jamais question de performance. Je dirais qu’il s’agit aussi d’une sorte de ¨yoga de la position de l’âme¨ au quotidien.

L’une des caractéristiques de ces huit leçons est que celles-ci respectent le côté incarné de l’être en même temps qu’elles lui ouvrent des perspectives de conscience illimitées. Elles n’entretiennent pas la sempiternelle et plombante dualité matière-esprit mais réconcilient au contraire les racines célestes et terrestre des femmes et des hommes que nous sommes.

Un autre de leurs points fondamentaux est sans conteste qu’elles se basent sur l’existence d’un huitième chakra. Ce chakra, qui laisse transparaître la présence du ¨supra-mental¨ ou encore du ¨nous¨ cher à la pensée gnostique, constitue l’une des pierres angulaires de l’enseignement christique puisqu’on peut y voir la trace de l’Esprit-Saint sous la forme lumineuse d’une colombe. Sa présence se fait sentir de la première à la dernière leçon, telle une aide et une référence constantes et non pas comme la conséquence d’une hypothétique réussite liée à un bon nettoyage des sept premiers chakras. Impossible donc d’en faire une réalité d’ordre élitiste…

Je dois dire que plus je me suis penché sur la Mémoire akashique renfermant les enseignements du Maître à ce propos, plus j’ai été amené à me plonger dans la vaste culture qui était la sienne, une culture mêlant, tout à tour, les Traditions himalayennes, esséniennes et kabbalistique, égyptienne bien sûr, mais également grecque; une culture enfin qui ne dédaignait pas de poser un regard ouvert et constructif sur certains aspects de la conception polythéiste du monde. Que savons-nous, par exemple, de Prométhée et de ses similitudes avec Lucifer ? Que symbolisaient le feux allumés autrefois par les Chaldéens au sommet du Mont Thabor ? Les traces que le Maître Jésus a laissées dans la Mémoire du Temps nous invitent à y réfléchir non pas pour satisfaire notre intellect mais pour le développement de notre conscience…

Quoi d’étonnant, d’ailleurs, de constater que l’importance des chakras n’ait pas échappé aux initiés de toutes les grandes cultures spirituelles de notre monde ? Par leur connexion intime avec nos organes et ce que nous savons être aujourd’hui notre système endocrinien, par les portes d’accès qu’ils représentent aussi vis-à-vis de notre réalité suprême, les chakras sont à considérer comme les grands régulateurs de notre être dans ce qu’il a d’essentiel. Sans doute est-il donc temps de nous soucier de leur réalité et de leur impact sur notre vie.

Pour toutes ces raisons, mon souhait est donc que “La méthode du Maître” puisse fournir à tous ceux qui aspirent à aller plus loin en eux un outil de travail à la fois simple, efficace et pacificateur.

DANIEL MEUROIS ©

LA METHODE DU MAÎTRE – Huit exercices pour la purification des chakras, aux Editions Le Passe-Monde

Je souhaite être informé !

sur les prochaines formations, conférences, salons, voayage, ...

Votre inscription est effective. Bienvenue